Order Center:

Vérification de l’identité dans l’âge numérique

En 2018, la fraude semble plus répandue que jamais auparavant. À certains égards, la prédominance écrasante et continue de la numérisation des données y est probablement attribuable. Tout en continuant à s’adapter à la technologie et à la mettre en œuvre, la protection de la collecte des données devient une plus grande préoccupation. Nous sommes probablement tous d’accord que les données sont le bien le plus précieux, et donc, le plus susceptible d’être volé.

Avec l’accroissement du travail à distance et des rôles de travail non traditionnel, il est possible que certains employeurs ne rencontrent jamais leurs employés ou entrepreneurs en personne. En raison de cette nouvelle réalité, vérifier l’identité est plus important que jamais. Lorsqu’une personne fournit sa pièce d’identité, comment pouvez-vous être certain qu’elle n’est pas volée?

La vérification électronique de l’identité (VEI) est une méthode actuelle pour confirmer l’identité, mais elle n’est pas toujours la solution. Les organismes de l’application de la loi au Canada sont conscients que la vérification électronique de l’identité a certaines limites. En raison de sa dépendance à des questions relatives au crédit, certains groupes démographiques peuvent être exclus si le demandeur ou la demandeuse n’a pas suffisamment d’antécédents de crédit.

Une nouvelle méthode de vérification de l’identité peut être disponible prochainement – la vérification virtuelle de l’identité par l’entremise d’une vidéo en temps réel. Les entreprises de technologie sont en train de mettre au point et d’éprouver un logiciel de reconnaissance faciale, mais elles n’ont pas encore publié leurs conclusions quant à son taux de réussite et aux éventuelles répercussions sur la vie privée et la conformité.

À mesure que l’industrie des vérifications avance dans la numérisation et dans sa mise en œuvre, une chose est certaine – les choses évoluent rapidement!

Sarah Baldeo